Visas

Je ne vais pas parler d’une vieille voiture ni d’une carte bancaire (même si les cartes bancaires, je pourrais aussi en parler. Mais pas aujourd’hui).

Non, pour passer certaines frontières, il faut un visa. Physiquement, c’est un tampon sur le passeport qui, en échange d’une certaine somme d’argent, vous permet de passer la douane.

Concrètement, au Vietnam, c’est un peu plus compliqué.

La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez à fournir que votre passeport et votre date d’entrée, et c’est accordé. (Oui, parce que pour la Chine par exemple, c’est une autre paire de manches, avec motif du séjour, lieu de séjour, programme, attestations à l’appui. Mais je m’égare, on ne part pas en Chine).

La mauvaise nouvelle, c’est que vous êtes face à un système tordu, capable de filer des insomnies à une limace anémique sous Prozac.

Ver

2 solutions s’offrent à vous :

  • Envoyer vos passeports en recommandé à l’ambassade du Vietnam à Paris (ou vous y rendre directement si vous passez par là bas), avec un chèque de 85€/visa + 10€ environ pour frais de renvoi (sauf fs vous pouvez retourner les chercher vous-même). Avantage : vous avez le précieux tampon sur votre passeport avant d’embarquer. Inconvénient : c’est cher et il faut avoir confiance en La Poste (si vous choisissez le retour par courrier).
  • Faire une demande de visa à l’arrivée. C’est une procédure qui permet à une agence de voyage vietnamienne de demander au ministère de l’émigration le visa pour les touristes recourant à ses prestations. Le voyageur doit arriver en avion, à l’aéroport d’Hanoi, Danang ou Ho Chi Minh. Il est possible, en tant que voyageur « freelance » (sans voyage organisé), d’avoir recours à une agence pour obtenir le visa. C’est juste illégal. Mais en pratique, c’est très courant. Pourquoi ? Parce que l’agence vous demandera généralement entre 12 et 15$ par demande de visa. Elle vous enverra quelques jours plus tard par mail une « lettre d’invitation », document officiel du ministère de l’immigration à imprimer, assurant que vous avez le droit d’entrer au Vietnam à partir de telle date. Puis à votre arrivée au Vietnam, vous devrez payer 45$ à la douane pour votre tampon (tarif valable en 2014 pour un visa 1 mois simple entrée). Et vos passeports restent sagement en votre possession tout au long du processus.

Au global, pour 5 visas, le prix varie de 435€ (en France) à 285$ (environ 230€) à l’arrivée au Vietnam…

Ca vaut le coup d’y réfléchir…

visa-vietnam Site de l’ambassade du Vietnam en France : http://www.ambassade-vietnam.com

Publicités

Laissez nous un commentaire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s