Vrac du 4 août 

Après 2 jours dans un hôtel pour Russes, des années 50, où il n’y avait du wifi qu’à la réception dans le beau bâtiment  (celui d’à côté, pas le nôtre), nous reprenons la route vers le Nord.

Direction la région de Tavouch, plus verte et plus boisée que les paysages que nous avions croisés jusqu’à présent. Après le lac Parz et son parc aventure, digne de ceux qu’on connaît en France, nous tournons trois fois à droite pour aller à Gosh  (je sais elle est facile mais le jeu de mots nous a occupé toute la journée). 

Le khatchkar de la dentelle, datant de 1291 :

Puis visite du monastère d’Haghartsin, magnifiquement rénové (jusqu’à la route). Impressionnant par ses pierres blanches. 

Lien vers la carte de notre périple

Publicités

Vrac du 3 août 

Journée découverte d’un secteur moins touristique à l’ouest du lac Sevan.

On randonne un peu, toujours dans de magnifiques paysages de montagne. On vous épargne la liste des monastères, on en a sélectionné 2 : le plus grand en haut de sa montagne (Tegheniats) 

et l’église la plus récente où nous nous sommes arrêtés par hasard (commune de Teghenik). Magnifiquement décorée. Jésus vous scrutant depuis le centre de la coupole est particulièrement intimidant.


Lien vers la carte de notre périple

Vrac du 2 août 

Direction le lac Sevan ! Véritable mer intérieure d’eau douce à 1900m d’altitude.

Avant de quitter la vallée d’Hermon,  on s’arrête dans la commune voisine pour visiter l’église de Zorats. Simple autel couvert, ou église à ciel ouvert,  c’est au choix. On bénissant ici des armées entières.

On continue l’ancienne route de la soie. On passe le col de Selim et on visite le caravansérail du même nom. Les caravansérails étaient des relais pour les caravanes de commerce entre orient et occident.

Enfin nous atteignons le lac. Nous nous arrêtons à une superbe chapelle surplombant le lac pour pique-niquer. Restaurée en 2000, nous n’avons pas réussi à trouver son nom sur nos différentes cartes. Un petit coin de paradis.

Un peu plus loin, le cimetière de Noraduz, rempli de khatchkars, dont beaucoup sont millénaires. Les khatchkars sont des pierres gravées de croix et d’ornements. On en trouve partout en Arménie. Ce ne sont pas des pierres tombales, même si ici ils ornent des tombes.

Dernière étape avant l’hôtel (figé dans les années 50), l’incontournable du lac Sevan : la presqu’île avec le monastère de Sevanavank. 

La soirée au restaurant de l’hôtel fut un sketch. La carte n’existe qu’en russe, une seule serveuse parle un peu anglais. Ce soir, on ira manger en ville. 

Lien vers la carte de notre périple

Vrac du 1er août 

Journée randonnée : 14,7km et 630m de dénivelé, sous le soleil.

Direction les ruines de la forteresse de Smbataberd (on n’a toujours pas oublié de voyelle) 

Puis le monastère de Tsakhats Kar, sur la montagne d’en face 

Le tout dans un décor totalement sublime, partout autour de nous. 

On a mis 6h, en prenant le temps de nombreuses pauses photos, du pique-nique, de boire à chaque source, ainsi que de discuter avec des promeneurs francais et italiens. 


Lien vers la carte de notre périple